Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Maman gère

2, 3 et 4 SG le bilan !

7 Novembre 2014, 16:37pm

Publié par Estelle

écho 5.5 SA
écho 5.5 SA

En cette fin de semaine je clôture ma 4em semaine de grossesse. Cela fait 17 jours que nous savons et une 20 aines de jours que j'ai différents symptômes. Il est temps de faire un bilan sur ce premier mois de grossesse !

Comme j'en ai déjà parlé ici, j'ai eu des symptômes divers et variés assez tôt soit quelques jours avant l'arrivé présumé de mes règles. En bref résumé pour la 2em semaine de grossesse nous avons : sensation de vertige, légèrement nauséeuse, poitrine douloureuse, douleurs aux ovaires comme des tiraillements et de temps en temps des coups d’électricités qui partent de l'entrée du vagin jusqu'au nombril (étrange comme sensation je vous assure).

Fin de 2SG et bien dans la 3 SG ce qui prime c'est les coups de fatigue. Dès que je m'active je me sent mal et très fatigué. Faire 2 courses à 200m de chez moi est une expédition et il me faut bien 1h pour m'en remettre. Je trouve ça assez flippant même si on m'a bien dit que c'était normal. J'ai mal dans le bas du ventre et il s'avère que ce ne sont pas vraiment des douleurs aux ovaires mais plutôt des douleurs ligamentaires car à l'intérieur tout bouge et se met en place. Pour exemple, affalé allongé sur le canapé , je vrille le haut du corps pour attraper quelque chose sur la table basse et hop ça tire et ça coince sur le petit oblique je dirais pour parler technique. Le pire c'est quand j'éternue, là j'ai la sensation de devoir resté bloqué dans la position car les muscles n'ont pas aimés être contractés. Ces douleurs ligamentaires ne sont pas là tous les jours, je dirais un jour sur deux et sur certains mouvements de torsion ou de contraction. J'ai également un peu plus la nausée mais grâce à mon 1er rendez-vous avec ma sage-femme (SF), le nux vomica ( homéopathie) à prendre 3 fois par jour fait bien effet et je suis mieux quelques temps.

Fin de 3SG et 4SG : Mardi j'ai eu une écho sur laquelle on n'a pour tout dire, rien vue ! Seulement le sac ovulaire qui mesure 11mm. Rien d'anormal à celà, l'échographe estime la grossesse sans que je n'ai rien dit à 5 ou 5.5 SA. J'en étais à 5.5 donc all is OK. Oui, ou pas car évidemment en sortant du labo je n'avais pas les résultats et l'échographe, médecin ou je ne sais qui, bref le gas qui m'a fait l'écho (qui à la base était pour la cystite eu plus tôt) ne m'a rien dit et rien montré. Il m'a dit 2 phrases concernant la grossesse "ah oui en effet mais c'est tout récent !" et quand je lui ai demandé à la fin s'il y en avait un ou deux il m'a dit " ah je peux pas savoir je n'ai vue que le sac ovulaire". Moi pas connaitre donc en rentrant je fais la bêtise d'aller sur internet ... grave erreur évidemment.

En gros entre 5 et 6 SA on voie ou on ne voie pas l'embryon dans le sac ovulaire. C'est si on a toujours rien en 7 SA qu'on va s'inquiéter. Mais en soi, je remet le doigt sur le fait que rien est gagné et que vue qu'on a rien vue il n'y a peut être même pas d'embryon. Stress, remise en question blabla. Je suis rassurée un petit peu en voyant l'écho et le compte rendu qui estime ma grossesse correctement donc c'est que tout va bien. En la faisant hier ou aujourd'hui on aurait peut être vue le petit point à l'intérieur du rond noir auquel je m'attendais mais bon j'en aurais pas d'autres avant le 23 Décembre alors il va falloir se faire à l'idée qu'on ne va rien savoir de plus d'ici là.

Sur le coup du stress probablement, je me rend compte que je n'ai plus trop de symptômes et du coup je ne me sent plus trop enceinte. Je demande donc à framboise de me faire un signe, n'importe lequel !

Note à moi même : ne plus jamais demander à framboise de m'envoyer n'importe quel signe -_-

Aussi tôt dit aussi tôt fait, dès le lendemain les nausées s'intensifient. En 3 jours je pense que c'est de l'ordre du x10 sur l'intensité. Je me demande si je vais pouvoir tenir encore longtemps sans commencer à vomir partout.

Toi qui ne me connais pas encore trop bien, saches que je suis hémétophobe et hématophobe. Deux super mots qui veulent dire que j'ai la phobie de vomir et la phobie du sang. J'ai fait une thérapie comportementale il y a quelques années histoire de calmer tout ça car dès que j'avais mal au coeur je tournais en boucle et faisait des crises d'angoisse. Je sais mieux gérer depuis mais autant te dire que je l'attendais au tournant ce symptôme du 1er trimestre !

Hier soir j'étais au plus mal, je me suis dit c'est pas possible je ne peux pas passer 2 mois comme ça avec ce mal au coeur et cette terrible envie de vomir dès que je suis debout. J'ai passé ma journée au lit et je commençais à tourner en boucle comme quand j'étais plus jeune.

Ma photo de la 4 SG c'était hier soir sur un moment de répit mais on sent le sourire crispé :p

Je reviendrais sur un prochain article sur ce symptôme en particulier car c'est mon cheval de bataille et je teste 10 millions de choses.

Aujourd'hui j'ai tenté le tout pour le tout et je t'avoue avec fierté que c'est déjà bien mieux. Toutefois nous sommes 17h et ce n'est pas le pire moment de la journée puisque ça va crescendo mais on va dire que ça va aller, maman gère !

Question poids :

Chez le médecin et la SF la balance a dit la même chose : -2 kg par rapport au dernier poids constaté cet été. Étonnant car je trouve pas que j'ai maigri mais bon au pire je n'ai rien pris, au mieux j'ai 2kg de rab.

Aujourd'hui j'ai ENFIN été acheté une balance mais toujours pas trouvé de mètre ruban.

Je me suis pesé habillé et après le gouter donc à confirmer demain matin mais à priori j'ai du reprendre bien 1 kg alors qu'avec les nausée je mange moins qu'en début de grossesse. Allez savoir ... Il me resterais que 1kg de rab -_-

Sinon je pense qu'une partie de cette prise de poids se trouve dans ma poitrine (oui on peut toujours rêver). Je n'arrive pas à me rendre compte sans mesurer mais j'ai quand même la sensation d'avoir pris puisque j'ai mal à la poitrine depuis 3 semaines !

Voilà voilà la framboise est passé par le stade graine de pavot puis graine de sésame. La suite au prochain épisode ;)

ps : je galère quelque peu avec l'ajout de photo sur overblog, il suffit de cliquer sur la photo pour la voir en entier avec la légende !

2, 3 et 4 SG le bilan !2, 3 et 4 SG le bilan !

Commenter cet article

Damanne 13/11/2014 23:53

Je serai ravie de te lire et que tu partages tes astuces pour te soulager. Moi ce n'est pas la vue, c'est à la fois le bruit et la sensation de malaise dm que je ressens, c'est peut être ça le plus difficile, parce que c'est en moi et que j'ai du mal à m'en débarrasser. Il y a un truc qui jusqu'à maintenant m'a calmé : avoir mes écouteurs sur les oreilles, écouter sur Youtube des exercices de méditation. En général je m'endors. Si j'arrive à rassembler tous les mots qui conviennent j'essaierai peut être de faire un article là dessus. Après tout quand on va sur les forums il y a quand même beaucoup de personnes comme nous, et certaines sont devenues maman...

Cyrielle 13/11/2014 21:01

Ca doit être sacrément terrible une telle phobie. Je ne trouve pas cela si incompréhensible. Malheureusement c est le lot des phobies, on ne choisit pas le sujet sur lequel elle se porte. En tout cas je suis pressée de voir ton prochain article. Mes nausées sont de plus en plus vives même si cela reste largement acceptable mais j'ai aussi un remède très efficace pour le moment. A voir si on a le même ?!?

Damanne 13/11/2014 13:32

oups, désolée, j'avais mal orthographié mon nom !

Estelle 13/11/2014 13:41

:) et bien je ne sais pas si ce sont les hormones mais j'en ai la larme à l’œil ! Je me demandais bien pourquoi j'avais tant accroché à ton blog mais plus ça va plus je comprend ! Et oui c'est le genre de phobie (couplé pour moi avec celle du sang : hématophobe) que personne ne prend vraiment au sérieux. Par contre ma thérapie comportementale a été GENIALE . Elle ne marche plus trop mais ça m'a permis de m'apaiser pendant quelques année. En fait depuis mon corps a carrément appris à se comporter autrement quand ça ne va pas et je ne vomie pas de toute façon. Et le plus impressionnant c'est que je n'arrivais plus à m'imaginer quelqu'un vomir dans ma tête. Si j'essaie de visualiser il y a un nuage blanc sur la scène. C'est ce qui me permet de "casser la boucle" lorsque je fais une crise d'angoisse car je visualisais l'acte en boucle. Depuis quelques temps la scène est de nouveau claire donc ça n'a pas fait effet éternellement mais ça m'a tellement aidé ! Je ferais un article ce soir ou demain pour en parler alors car j'en ai des choses à dire ;) et on est Jeudi donc je clôture ma 5em SG , sans vomissement et sans trop de nausée ! Ma solution miracle si s'en est une et en fait assez simple mais je n'en dit pas plus !

Dama,,e 13/11/2014 13:31

Hello,
J'ai vraiment du mal à en parler mais là je sens que je peux le faire... Je suis une phobique du vomissement également, comme toi... Peu de personnes le savent autour de moi, je n'en suis pas fière, et surtout, peu de personnes pourraient comprendre. Le peu de fois où j'ai évoqué ma phobie, on m'a répondu "mais personne n'aime vomir !" ... sauf qu'il y a une sacrée différence entre ne pas aimer quelque chose et en être phobique. J'ai développé des stratégies d'évitement de fou. J'ai consulté des psychologues, psychiatres, marabouts en tout genre pour faire passer cette obsession. Aucune thérapie ne m'a aidée. Je vais quand même mieux aujourd'hui, j'ai l'impression de plus prendre sur moi, même si le spectre de la phobie m'accompagne partout. Surtout en ce début d'hiver avec les épidémies de gastro qui vont arriver... Je fais tout pour éviter le vomissement, hygiène des mains, choix des restos où on va, et si je ne peux pas me renseigner par avance, choix stratégique des plats (je vais éviter tout ce qui est instable comme les oeufs crus (tiramisu, mousse au chocolat...), les crustacés, la viande pas cuite...), je ne bois pas d'alcool par peut d'être malade (et puis finalement c'est devenu un style de vie), je ne fais pas d'abus pour ne pas ressentir cette gêne du "trop mangé". Je prends sur moi pour que ne rien imposer à mon chéri, mais c'est dur... Oui, j'en conviens, c'est ridicule. Mais c'est comme ça. La plupart du temps je gère ça seule, personne ne s'en aperçois, et au final, je le vis pas si mal. Mais parfois, je doute, et là, la crise d'angoisse pointe... La plupart du temps le soir, et elle peut durer des heures. Au début de ma relation avec mon chéri (aujourd'hui mari), je voulais lui cacher cet aspect de ma personnalité, mais il s'est vite rendu compte qu'il y a avait quelque chose qui clochait. Contre toute attente (aaaah, l'amour !), il ne m'a pas jugée. Il ne comprend pas ma phobie, mais ne m'accuse pas quand je ne vais pas bien. Il ne tente pas de me raisonner, ou de me faire sentir plus bête que je ne me sens déjà. Il reste à mes côtés, me soutient. Et si jamais je suis malade, pour de vrai (c'est arrivé 1 fois en 5 ans), il est d'un soutien sans faille. Alors, évidemment, je sais que tomber enceinte peut me causer des vomissements... Ma phobie est peut-être même la raison pour laquelle je ne tombe pas enceinte... Mais je me sens plus forte aujourd'hui, et j'ose croire que j'arriverai à dépasser ma peur, et à subir ces désagréments, comme toutes les femmes. Tout ça pour dire que je te comprends à 200% et je te souhaite beaucoup de courage, car c'est une épreuve. Je pense que quand ça sera passé tu te sentiras plus forte, peut-être même que tu seras guérie. Après tout, les thérapies comportementales demandent à se confronter à l'objet de la phobie...