Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Maman gère

Ce jour où tu es née #1 : la voie rapide !

18 Novembre 2015, 18:28pm

Publié par Estelle

Ce jour où tu es née #1 : la voie rapide !

Il y a 10 jours j'ai donné la vie. Oh my god, déjà 10jours ... le temps file !

Je vous ai laissé le 4 Novembre à mes 40 SA avec un calme plat qui n'annonçait rien de bon ! Rien de bon car j'avais désormais peur d'être à la maternité quand ma famille serait là ou pire, de dépasser le terme et qu'ils loupent la naissance !

J'ai eu le temps de recevoir les photos du shooting grossesse, de les trier et en publier quelques unes sur facebook. Je reviendrais vous en montrer quelques unes sur un prochain article.

Le Samedi 7 Novembre j'ai envoyé Mister B acheter un bonnet en laine et un petit pantalon chaud pour la sortie car la tenue de naissance que j'avais prévue, tricoté et cousu par ma tante, a finalement été faite en 3m . Il est revenu avec un bonnet en coton (comme on en avait déjà) et un caleçon léger (comme on en avait déjà aussi) le tout, pas de la bonne couleur. Bon, j'ai trouvé du positif et on a bien rie ...

Mes parents avaient prévu de partir le Samedi et d'arriver tranquillement le Lundi. Au final ils sont partie le 7 au matin à 5h (allez savoir pourquoi) donc forcément, vers 14h ils étaient à Paris. Il faisait moche et ils avaient prévu de dormir dans la voiture donc je leur ai dit de venir jusqu'à la maison, que c'était débile car ils allaient rien avoir à faire. Pensez-vous, j'aurais finit par les trouver planqués au bout de ma rue surtout ! Ils me disent "ok on est là à 18h".

Je fais le ménage (encore et encore) pour que la maison brille à leur arrivée.

17h : je commence à avoir mal au ventre , c'est des contractions , je connais ça maintenant !

Mister B regarde un match a la tv. On est tranquille sur le canapé et j'ai posé une bouillotte sur mon ventre.

17h45 : mes parents arrivent. J'ai toujours des contractions mais je leur dit que ça peut passer, j'ai l'habitude et puis je me suis activée dans l'après-midi.

Mister B fait visiter la maison car les travaux avancent et il y a toujours des nouvelles choses à voir. Moi je reste sur le canapé car j'ai toujours mal quand même !

On prend l'apéro, je sent que c'est plus fort mais bon c'est gérable avec la bouillotte.

Vers 19h ma mère fait à manger et me demande si elle fait l'épaule d'agneau et la ratatouille qu'elle a emmené pour ce soir . Ce à quoi je répond oui car je risque de pas en profiter si on repousse ! Bon au moment de passer à table je me sent pas de manger. Avec Mister B on fait des exercices d'haptonomie mais sans grand succès et je lui dit d'aller manger. Je fais du ballon, cherche des positions mais définitivement : j'ai mal !

20h30/21h : je vais prendre un bain car rien ne me soulage. J'y reste un moment mais les contractions sont proches et j'ai vraiment mal, je gère pas. Je donne les dernières consignes pour les affaires car c'est décidé on va aller à la maternité. Impossible de sortir de la baignoire, Mister B m'aide, me sèche, m'habille car je ne répond plus de grand chose. C'est trop rapproché, trop fort. Rien à voir avec les fausses alertes des jours/semaines avant donc aucun doute ! De toute façon j'ai compris depuis un moment que je finirais la soirée à la maternité.

Elles sont irrégulières mais rapprochés et décidément trop violentes. On n'en a compté aucune depuis 17h mais je sent qu'elles sont pas régulières et espacés de quelques minutes. De toute façon elles ont toujours été rapprochés et rarement régulières. A chaque contraction je m'accroupie, me tord de douleur et me crispe. Je ne contrôle rien, j'ai beau souffler mais je n'arrive pas à surmonter pour rester vraiment calme et appliquer ce que j'ai appris.

Je suis d'ailleurs quelque peu stressée car je sais qu'accroupie le travail va plus vite et vue comment vont les choses j'ai limite peur d'accoucher d'une minute à l'autre !

J'embrasse mes parents, vais aux toilettes (détail important psychologiquement pour la suite car dans ma tête c'est bon , je ne me ferais pas dessus ^^ ) et roule ma poule.

Je suis contente car mon chien n'est pas seul, mes parents sont là, j'ai pu les accueillir même si on ne s'est pas beaucoup vue et tout est prêt pour eux.

J'ai quelques contractions sur le trajet et on sait qu'il dure entre 7 et 10min donc c'est sure, elles sont proches !

Arrivée au CH on a loupé l'entrée voiture pour les urgences car on est jamais passé par là. Tant pis, on va au parking et je marcherais, c'est vraiment pas loin. Moi qui pensais que ça allait être insurmontable, en fait j'arrive à avancer et me traîner jusqu'aux admissions. J'ai même le temps de donner mes papiers (Mister B prend les affaires et me rejoint ) avant qu'une contraction revienne (allez savoir j'ai peut être réussi à tout faire en moins de 2-3 min en fait !).

On nous montre le chemin pour rejoindre la maternité mais on a déjà fait ce trajet là à peu près à la même heure pour la fausse couche en Décembre 2014. Cette fois on est là pour une heureuse nouvelle, c'est sure !

En salle d'attente, une personne est sur le départ, j'essaie de faire bonne figure et j'ai constaté qu'en marchant les contractions passent mieux. On sonne, on nous ouvre et fait rentrer direct suite à mon bref " 40 SA + 4 et contractions rapprochées".

Une jeune femme nous installe en consultation, il me semble que c'est la même personne qui nous a reçu la semaine précédente. Je pensais que c'était une interne car elle nous avait dit qu'elle venait d'arriver dans le service et ne connaissait pas les lieux. Finalement c'est une sage femme et c'est elle qui fera naître ma fille. Je connaîtrais son prénom qu'à la fin donc vous aussi !

22h : elle me pose le monito et regarde mon dossier. Elle lie notre projet de naissance et me pose des questions. Entre autre elle ne comprend pas cette histoire de cordon car on a demandé à attendre qu'il ne pulse plus avant de le couper. Cela implique de ne pas le "clamper" et de ne pas faire la prise de sang pour voir si bébé va bien après l'accouchement. C'est une demande originale mais le projet a été validé par mes deux sages femmes donc je sais que c'est faisable. Le fait est que là tout desuite, je suis incapable de lui expliquer ça plus en détail calmement. Je suis sèche et je n'arrive de toute façon pas à dire plus de 3 mots.

Rapidement elle voie sur le monito que je suis en travail et me demande si elle peut contrôler le col. Verdict : "vous êtes à 5cm Mme, félicitation c'est super !!" .

Je lui dit que je suis très soulagée car c'était mon objectif d'arriver à 5 à la maternité. Elle me félicite encore et encore même si je lui dit que je ne gère rien du tout, elle insiste et me dit que je suis au top. Sur ce elle nous dit qu'on va passer directement en salle d'accouchement et me demande si je souhaite avoir la péridurale. Dans le projet j'avais dit que j'aimerais m'en passer ou l'avoir le plus tard possible et peu dosé. Là, 22h20 c'est " OUI ET DESUITEEEE". Elle me dit que l’anesthésiste est sur une intervention mais elle pense que c'est terminé donc ça va aller (imaginez ma tête quand elle me dit ça, je voie le moment où je pourrais pas l'avoir vite et je flippe). Je passe aux toilettes pour le test pipi habituel et encore une fois, les contractions passent mieux en marchant.

Arrivée en salle d'accouchement ( d'ailleurs dans nos têtes avec Mister B c'est "WHAT ??? directement en salle d'accouchement ?" ), elle me dit de m'installer. Je refuse et lui dit que je suis mieux en marchant. Elle insiste et me dit qu'il faut me préparer pour la péridurale. Moi je comprend pas pourquoi je dois m'installer alors que l'anesthésiste est pas encore là et que je sais pas quand il arrive. Je tergiverse pas longtemps et m'installe quand même (c'est fou comme on a aucun filtre dans ce moment là lol).

23 h : L'anesthésiste arrive. J'ai l'impression qu'il s'est passé 20min depuis notre arrivée mais à priori j'ai tenue 1h de plus avec ces contractions horribles. Je me dit que c'est fou et que le temps passe quand même vite. C'est l'anesthésiste que nous avons eu en rendez-vous et que nous avions pas aimé du tout. Elle vire Mister B sans lui demander son avis et ne me dit pas un mot. Moi non plus car de toute façon je suis dans un autre monde.

Je n'ai pas eu mal et ai seulement senti la 1er piqûre anesthésiante. J'ai d'ailleurs demandé si c'était terminé après l'avoir senti et quand j'ai su que c'était seulement la 1er piqûre j'ai eu un peu peur de la douleur. Mais en fait non, rien de rien, la péridurale c'était easy !

L'effet est quand même assez rapide et là j'ai droit à une bonne heure de bien être . Je redeviens humaine et c'est jouissif. La sage femme revient, on discute, je lui explique mieux le projet de naissance et tout va bien. Je sent seulement les grosses contractions je pense car j'ai l'impression qu'elles sont plus espacés hors ce n'est pas le cas. Je sent que ça appuie sur le col mais je n'ai plus du tout mal comme en arrivant. Je ne regrette absolument pas d'avoir eu la péridurale car je ne gérais plus rien et je n'aurais pas du tout profité de mon accouchement. Elle a été super bien dosé car je n'avais plus trop mal, je sentais les contractions quand même et je pouvais bouger.

Control du col : 6 cm. Bon je me dit que ça va être cool maintenant et qu'on a quelques heures devant nous. Mister B tiens au courant mes parents et on fait nos geek tranquillement, lui sur son portable pour prévenir ses proches et moi sur facebook puis on papote un peu et je lui dit qu'un cadeau l'attend dans le sac d'accouchement. La fameuse boite à papa contient 2 livres sur les papas et il lie à voix haute les histoires à mon ventre.

Le truc qui me gène depuis qu'on est à la maternité c'est ce foutu control de la tension, je supporte pas d'avoir le bracelet qui me compresse le bras régulièrement et je le fais savoir ! La SF a accepté d'augmenter l'espace entre deux prises mais ça me fait quand même raler à chaque coup.

0h :Je n'ai plus la notion du temps désormais mais disons que vers minuit la sage femme vient et me dit que bébé s'est endormi et que le rythme baisse. Il va falloir bouger pour la réveiller. J'ai bien noté dans le projet que je voulais rester mobile mais là je n'en ai absolument pas envie, je suis bien allongée sur le dos ! ah oui précision, j'ai pris un gaviscon avant de partir à la maternité car les remontés sont toujours là, of course.

La sage femme insiste et après discussion pour savoir ce qui me convient on opte pour un 4 pattes sur le ballon (sur la table d'accouchement car je n'ai pas le droit de me lever quand même). Je n'aime pas du tout la position, ça recommence à me faire mal. On teste alors une position de côté. C'est un poil mieux mais je n'aime pas non plus, je sent que ça pousse et je suis pas bien. Elle me fait rester quand même un peu dans cette position puis j'ai trop mal alors elle me propose de vérifier le col.

En 20-30 min je suis passée de 6 à 8cm. Bouger a fait vraiment accéléré le travail et c'est donc normal que je sente que ça appuie bien sur le col et que ça pousse.

La sage femme me propose d'essayer de pousser voir comment ça se passe. On va essayer les deux méthodes : pousser en soufflant et pousser en bloquant. Je préfère en soufflant mais elle me dit que c'est plus efficace en bloquant la respiration. Je suis un peu déçu car ça va à l'encontre de la méthode De Gasquet et ce que j'ai travaillé en piscine.

Peu de temps après on rappelle la sage femme car mon corps pousse tout seul et je panique. Control du col et je suis à 9cm : on va s'installer. Je ne veux plus que la sage femme quitte la pièce et je commence à faire un blocage psychologique. Je ne suis pas du tout prête, je ne veux pas pousser !

Mister B qui ne m'a pas laché d'une semelle depuis le début ( oui il était très présent mais on a pas du tout eu le temps de faire ce qu'on avait prévu avec la préparation en haptonomie), reste à mes côtés mais je sent bien qu'il panique aussi. Tout va trop vite , tout le monde me dit que je gère très bien et que je vais y arriver mais moi je n'y crois plus, je perd confiance et j'ai peur d'avoir mal car c'est trop rapide. La sage femme essaie de me rassurer et me dit de lâcher prise. Je ne supporte pas le fait que mon corps pousse tout seul ( non je n'ai pas du tout un problème de control ...lol) alors je me crispe, je tremble.

Tout est prêt, la sage femme est installé ainsi que l'auxiliaire de puériculture et j'ai envoyé Mister B manger un peu de miel car il tout blanc. En fait me concentrer sur lui doit m'aider à oublier mon stress à moi alors j'essaie de le rassurer pour me rassurer moi. Régulièrement je lui demande de me mettre du brumisateur dans la bouche car j'ai soif et c'est la seule source d'eau au quelle j'ai droit.

Je refuse de pousser mais bon vient un moment ou je n'ai plus le choix, il faut y aller !!! De toute façon c'est incontrôlable, ça pousse tout seul alors j'ai juste à bloquer ma respiration et pousser un peu plus sur une contraction. J'ai l'impression de pas faire grand chose mais on me dit que c'est très bien.

En fait je n'ai pas spécialement mal comme je l'explique à Mister B et comme la SF me l'avait dit un peu plus tôt mais c'est très impressionant comme sensation. Et comme de toute façon je suis choquée depuis quelques heures, ça va dans la continuité !!

Mister B pense que la phase d'expulsion n'a pas durée plus de 10-15min. Je n'en ai aucune idée mais je veux bien le croire. On m'a proposé de toucher pour sentir la tête, je vous avoue que je pense pas l'avoir senti car c'était plus visqueux que dur (pardon pour le détail sympathique !). Puis arrive un moment où j'ai vraiment mal, j'ai l'impression que la SF appuie avec son pouce à l'intérieur et vers le bas sur mon périnée. Je lui hurle donc d'arréter de me toucher que ça me fait trop mal. Ce à quoi elle répond tout simplement "mais je ne fais rien Mme, c'est la tête de votre bébé qui sors" ah bon ...

S'en suie un "allez encore une dernière poussée pour les épaule" puis 30s plus tard "venez attraper votre petite fille !". Nous avons donc attrapé notre bébé avec Mister B comme prévu dans le projet pour la poser sur mon ventre.

Il est 1h10, nous sommes le 8 Novembre 2015 et E*** est née. ( pour le prénom , je ne le noterais pas mais c'est simple, c'est en 4 lettres et dans le top 5 des prénoms les plus données depuis des années ;) ).

Mon récit est déjà long donc je reviendrais sur l'après accouchement avec la délivrance et la découverte de notre petite fille au prochain épisode !

Je n'ai su le prénom de ma sage femme qu'à la fin, en partant en chambre. Je le dit donc que maintenant : Alice a été géniale du début à la fin, elle nous a fait respecter notre projet alors que nous étions complètement perdu Mister B et moi et je l'en remercie du fond du coeur. Elle a pris le temps de m'expliquer les choses, a été douce et rassurante mais aussi directive quand cela était nécessaire. Je suis contente de mon accouchement, bien que rapide, il s'est très bien passé. Aucun regret, nous avons pas vraiment pu faire comme nous avions prévu, Mister B n'a pas fait grand chose mais on pense que ça n'aurait pas pu être autrement vue la tournure des événements. Si tout a été rapide et sans soucis ( je vous en dirais plus sur les suites de couches bientôt) c'est probablement parce que nous avions fait un super travail de préparation en amont alors nous sommes fier du parcours accomplie et surtout fier de notre petite fille qui a trouvé le chemin et a pris le toboggan tout simplement !

Commenter cet article

Joumana 23/11/2015 16:54

Félicitations! Je lis ton blog sans laisser de commentaire depuis un certain temps, mais là il me fallait sortir de l'ombre! Merci d'avoir partagé ce joli moment, j'adore les récits d'accouchement et j'espère que tu es bien remise (la suite a été plus rude a priori...).
Profite bien de ta petite puce.
Bises

Estelle 23/11/2015 17:23

merci ! je rédige la suite demain si j'ai le temps car Mister B reprend le travail. Non la suite n'est pas rude, juste une petite péripétie mais je spoile pas mon récit lol

estelle 20/11/2015 20:44

Ah pour les saignements je suis rodee avec la fc j'ai saigné plus d'un mois donc bon je croise les doigts mais va devrait être plus court

estelle 20/11/2015 11:31

Nan figure toi que cetait (cest) du pipi de chat les suites de couches par rapport a la grossesse ! Je vais super bien ! Bon fatigue, tiraillement et mal de dos mais je suis agréablement surprise

Cyrielle 20/11/2015 20:20

Tant mieux !! Moi j'ai été surprise et saoulee par les saignements...heureusement qu'en 2 semaines c'était réglé.

cyrielle 20/11/2015 11:27

Félicitation et bienvenue E*** :)

C'est dingue les réactions que l'on peut avoir pendant la phase de travail et d'expulsion. Après coup cela fait bien rire lol Moi j'attendais que ça; j'ai été excitée comme une puce quand on m'a dis qu'il fallait y aller. La fille qui se prenait pour une athlète au départ d'une course des JO ^^

Ahh la suite de couches...du bonheur en barre (on sent bien l'ironie ou pas ^^). Heureusement que bébé est là pour nous accaparer !!

Plein de bonheur en tout cas, et profitez bien, ça passe tellement vite.